La douceur d’un homme, pour un homme

Voici pour vous, Lady Erell, mon histoire. Histoire vécue avec un homme, un inconnu. Bien entendu, l’histoire que je raconte ici est à mettre dans un certain contexte. Elle vient s’inscrire comme une pièce dans un puzzle qui s’appelle l’histoire d’une vie. Ainsi, j’avais fini par me soumettre au désir de goûter à cette expérience. Cependant, pour en arriver là, j’avais dû lutter contre mes peurs, croyances et appréhensions. Il faut dire que j’avais déjà osé goûter aux mains, à la douceur, à l’attention d’un homme. Ce n’est malheureusement pas mon père qui m’avait fait découvrir qu’un homme pouvait être aussi doux qu’une femme, que certaines femmes. Mon premier contact intime avec un homme remonte à mes 20 ans, une intimité volée. Mais ça, c’est une autre histoire.

Un massage de rêve

Peu après mon divorce, alors que je me sentais las, dépressif, des amis m’ont conseillé de m’offrir un massage dans un centre chez des professionnels. J’ai accepté cette proposition car j’avais vraiment envie d’aller vers ce qui me ferait du bien, en apprenant enfin à écouter mes besoins et non ceux d’autrui.

Je me suis donc rendu dans ce centre en imaginant que ce serait une femme qui me masserait. A mon grand étonnement, ce fut un homme qui vint m’ouvrir et après m’avoir accueilli chaleureusement, me dit : « Voilà, ici l’homme masse les hommes et ma femme masse les femmes ».

Je fus surpris car je ne m’attendais pas à cela. Moi qui n’avais jamais pu imaginer me laisser toucher par un homme, même pour un massage. Ce fut un massage à l’huile, sans contact intime. Je veux dire par là, pas de contact de lèvres, de seins ou de sexe, ni anal. Je fus ravi et très étonné que cette expérience me fasse découvrir que je pouvais me laisser faire par un homme et qu’un homme pouvait aussi être plein de douceur et de tendresse pour un autre homme. Cette expérience a éveillé ma curiosité. Ceci m’amène à cet autre massage, beaucoup plus sensuel, sexuel et érotique.

Un imprévu érotique

Je m’étais inscris sur un site de chat-rencontres pour hommes. Ce profil m’avait tout de suite plu car il parlait de massage, de douceur du toucher, de sensitivité, de massage californien sans aucune mention de rapports intimes, même si un massage est pour moi toujours un moment d’intimité, quels que soient les organes touchés. J’ai posé quelques questions à cet inconnu et lui ai fait part de mes désirs et mes craintes. Vu ses réponses et ses conditions, nous avons fixé un rendez-vous. Je me suis donc rendu à l’adresse indiquée. Un homme grand, charmant, plutôt costaud et rayonnant d’une belle énergie est venu m’accueillir sur le seuil.

Il m’a fait entrer dans son local de massage dans lequel il faisait agréablement chaud, et où jouait une musique douce, relaxante. Il m’a invité à me déshabiller et à m’installer confortablement sur cette table de massage, sur le ventre. Il est sorti de la pièce et je me suis donc installé nu. Je fermai les yeux… Il posa sur moi un drap léger et ensuite ses mains fermement partout sur mon corps, de la tête aux pieds. Il fit ensuite glisser très doucement ce tissu en le tirant vers les pieds. Cela me fit déjà ressentir des frissons, des sensations délicieuses. Ensuite, il enduisit ces mains d’huile chauffée légèrement et me huila entièrement.

Je me détendis et m’abandonnai totalement. Je me sentais en sécurité. Il commença ensuite ce massage, cm par cm en commençant par les pieds. Il remonta très progressivement en direction de la tête, en prenant soin de chaque cm de peau. Il arriva aux mollets, aux cuisses, à mon entre-jambe. Il redescendit vers les mollets et me les écarta doucement. Il revint vers mes fesses et continua comme si de rien en effleurant un endroit très intime. Inconsciemment, je soulevai légèrement mon bassin afin de lui permettre d’aller plus loin avec ses mains. « Hmmmm… » C’était trop bon. Mon sexe était déjà tendu de plaisir. J’adorais ça.

Il continua à masser, à malaxer mes fesses, puis le bas du dos…. Mes mains étant posées de chaque côté de la table, par moment je sentais son sexe qui passait, caressant ma main. Pendant qu’il me massait le dos, je pouvais sentir son organe sexuel grandir dans ma main. Je le serrais doucement et lui, redescendait ses mains depuis le bas du dos vers mes fesses, puis les contournait et sentait mon sexe qui grandissait. Il le lâcha et repris le massage du dos, plus haut, vers la base du cou. Il vint se mettre devant ma tête et lorsqu’il se pencha pour aller vers le bas de mon dos, je sentis son sexe tendu contre mes joues. C’était doux, très doux et naturellement je goûtais son gland. Un gland entre mes lèvres pour la première fois de ma vie. C’était vraiment bon.

J’ouvris les yeux et vis ce gland circoncis, gonflé, magnifique. Il me massa ainsi le dos quelques minutes. Ce fut un régal. Ensuite, il s’éloigna pour me couvrir un instant et m’invita à me mettre sur le dos. Il recommença comme au tout début et cette fois-ci s’attarda plus longuement au massage de mes parties les plus intimes. J’étais au paradis. Pendant ce temps, il s’approcha à nouveau d’une de mes mains et je pus tenir son sexe tendu de désir lui aussi. Après un délicieux moment, il massa mon ventre, la poitrine et vint se remettre derrière ma tête. Je la tournai sur le côté et je pus ainsi goûter à nouveau son sexe prêt à laisser jaillir sa semence.

Il vint ensuite sur le côté, grimpa sur la table de massage et s’allongea doucement sur moi. Nous nous embrassâmes tendrement enlacés, nus l’un contre l’autre. Après un bon moment de tendresse, il se dégagea, se remit sur le côté et pris mon sexe en bouche. Je pris le sien dans ma main et le caressa doucement, jouant avec son gland. Il me dit : « si tu continues, je vais jouir… ». Je continuai. Son sperme coula dans ma main et en même temps le mien coula sur mon ventre.

Il me serra bien fort et je fis de même. Après je ne sais combien de temps, je rouvris les yeux. Il m’invita à me rhabiller et m’offrit un verre d’eau. Puis, j’entamai le chemin du retour, le cœur comblé.

Un récit vécu et conté par Frans

Les liens d’articles que tu pourrais aimer :

Choisir et être

Maud et Léo

Le vœu

Massage à 4 mains versus bondage

Les confessions d’un soumis débutant

Si tu aimes cet article, dis-le moi j’ai envie de savoir

Un commentaire sur « La douceur d’un homme, pour un homme »

Laisser un commentaire