confession par l’écrit Le bonbon à la menthe - Partie 1 - J4

Le bonbon à la menthe – Partie 1 – J9

Précisions Va pas papa y est méchant (7h17) Les routiers des années 2000 sont encore majoritairement des passionnés et des pros. Mais après le fameux contrat progrès, la profession commence à attirer n'importe qui du bas de la classe sociale. Mon bureau est au rez-de-chaussée, porte extérieure à 5 mètres, je suis seul (19h). Suite à une … Lire la suite Le bonbon à la menthe – Partie 1 – J9

confession par l’écrit Le bonbon à la menthe - Partie 1 - J5

Le bonbon à la menthe – Partie 1 – J5

Jusqu'à mardi Mai 1984 (13h54) Si vous avez bien suivi, j'ai quatre copines : deux que j'embrasse, une que je n'arrive pas à pénétrer, une avec laquelle je suis hyper pervers (mais elle a l'air d'aimer) ; moi, j'éjacule mais sans plaisir physique, une délivrance, un peu comme la miction. Je veux me détruire, me … Lire la suite Le bonbon à la menthe – Partie 1 – J5

confession par l’écrit Le bonbon à la menthe - Partie 1 - J4

Le bonbon à la menthe – Partie 1 – J4

Premiers flirtsJuin 1982 (12h12) J'ai bientôt 16 ans. Mon père et moi ne communiquons que pour notre passion des camions. Il m'apprend à manœuvrer ses gros engins. Maman gère le planning Béa. J'ai appris à manœuvrer ce gros cul et surtout son petit bouton dans sa forêt vierge à odeur d'urine. Elle a toujours une haleine … Lire la suite Le bonbon à la menthe – Partie 1 – J4