Confidences pour confidences – Juillet 2014

A mon journal : première histoire en mode polyamour.

L’amour de l’autre n’est pas une fin en soi. Il suffit de trouver l’amour au fond de soi pour ne plus le chercher dans l’autre, et du coup ne prendre que ce que l’autre a à donner sans en attendre de l’amour.

Ça me bouleverse ce que tu me dis. Pas que tu m’aimes. Parce que dans le fond, ça ne veut rien dire, ça t’appartient et je ne peux le cerner, limite je m’en fous, je ne sais pas pourquoi mais il y a quelque chose à creuser.

Non, ça me bouleverse dans le sens cœur qui bat, s’emballe, j’ai relu plusieurs fois pour être sûre d’avoir bien compris. Comme une lueur d’espoir de quelque chose qui peut se passer. Et aussi un petit pincement de mise en danger que j’aime. Un savoureux mélange de « mince il l’a fait ! » et de « putain génial il l’a fait ! ».

Avec cette question qui me dérange : l’a-t-il fait pour lui ? L’a-t-il fait pour moi ? Parce que tu dis aussi que la question du polyamour te fait chier, ce qui n’inclut pas pourquoi, en quoi, et alors, comment ??? Cela me fait supposer…

Il se pose des questions sur le polyamour (mais lesquelles ?) et il sort pour aller baiser ?? Et qu’est ce qu’il a ressenti ? Et comment il le vit ? Et qu’est ce qu’il en pense ?

Je suppose, je suppose, je suppose, tu supposes, il suppose, nous supposons, vous supposez, ils supposent.

Le fait-il parce que je le fais ? Le fait-il parce qu’il est comme ça ? A-t-on commencé une histoire sur la base de la triangulaire VBS (victime, bourreau, sauveur) ? Parce qu’il est venu en sauveur quand j’étais mal… A-t-il un intérêt quelconque à aimer une fille comme moi ??

Pourquoi est-ce que je m’en fous que tu m’aimes ? Parce que c’est facile de tomber amoureux de moi. Finalement, je cherche quelqu’un qui me fera l’aimer. Pas qui m’aimera. Voilà pourquoi je suis si triste de ne plus vibrer.

Je ne vibre pas parce que tu m’aimes mais parce que tu me fais t’aimer.

Les liens cités dans cet article, et ceux que tu pourrais aimer :

Du polyamour au libertinage ou la fin de la pudeur

Si tu aimes cet article, dis-le moi 👇🏽 j’ai envie de savoir 😃

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.